Les blés mûrissent en juin

Publié le par Renée G.

La terre a soif et se dessèche,
Le soleil brûle ma peau,
Ma bouche est sèche.
Dans l'azur crépitant glissent les passereaux.

Je ne suis plus la même,
Et toi, tu n'es qu'un inconnu.
Sensation de vide extrême
Où tout devient confus.

Hivers, étés… les saisons passent.
A l'ombre des doutes, sans trêve
Les jours se prélassent
Et mes nuits vibrent de tant de rêves.

Dans le miroir de la vie,
Pleurs, regrets, chagrins,
Sont le reflet d'un cœur à jamais meurtri.
Quels que soient les caprices du destin,

Les blés mûrissent en juin.

Renée Giordano

Avant-dernier dimanche de juin 2004

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marylaure 03/01/2009 19:59

Renée, je vous aime...!!!comment vous dire... (ce que je viens de vous dire)me voici chez vous après avoir maraudé sur le site de Sonia,passer par vos broderies, vos ATC (ce sont ces trois lettres qui ont fait de moi une maraudeuse des blogs et sites divers...) et puis vos réflexions puis vos poèmes... je me sens très bête, vous êtes la première, la première avec qui j'aimerai suffisament échanger pour le lui dire  ! je n'ai pas de blog, enfin pas encore... Mais bon, je ne vais vous raconter ma vie (enfin, pas encore !...) Je plaisante !! (oui mais quand !?!)en tous cas merci de ce que vous offrez à lire, voir, regarder, découvrir et partager; merci par exemple pour votre plume sergent-major, pour le chat qui ne sera pas mort sans que personne s'en aperçoive, pour la damoiselle coccinelle...merci pour votre généreuse générosité !!! oui oui Renée, je vous aime !ah ! au fait, Très, très, très, TRES bonne année !(vu que j'y connais rien :on est le 3 janvier 2009, et je viens de découvrir une petite partie des trésors que vous nous offrez !Très sincèrementMarylaure

laurelyne 18/10/2006 15:51

Il est super celui ci aussi me plait beaucoup , j'aimerais aussi le metre lol si cela ne t'embete pas trop , j'aimerais vraiment écrire comme toi , tu trouve les mots juste et les mots doux ...cela me palit beaucoup .
Bisous Lolo

Louis-Paul 08/07/2006 23:22

Merci de votre passage sur le Blog de Méailles et de vos commentaires.
Les blés sont une belle source d'inspiration.
 

Sissipaillette 25/06/2006 20:09

Même quand le coeur est meutri, il faut laissé la porte entr'ouverte pour y laisser de nouveau entrer l'amour, l'amitié....Ainsi va la vie.
 
Bisous - Sissi

petit ange 24/06/2006 18:14

Encore un TRES JOLI POEME !!!....
douceur, chaleur...humm!!..j'aime beaucoup..
amitiés isa
( je pense que je vais le mettre sur mon blog pour que tous le monde
admire ton talent !!)